François Fontaine

Exposition Supernature

SUPERNATURE

Exposition à l’hôtel Jules & Jim

Du 12 mai au 5 juillet 2017, l’hôtel Jules & Jim accueille SUPERNATURE de François Fontaine. Prises avec un appareil Leica analogique à partir de documentaires animaliers, les 18 photographies de ce Safari imaginaire semblent émaner d’un rêve d’enfant à demi éveillé. Chromatiques et oniriques. 

Nina Bouraoui invitée par l’hôtel Jules & Jim à accompagner de ses mots le travail de l’artiste, écrit : « C’est en songe que mes frères sauvages surgissent et me ramènent au feu et au sel de ma terre. Songe multicolore et flou, sublime et irréel, où l’attente succède à l’élan, le silence à la fureur, le désir au repos, l’aube au crépuscule. Songe poétique et amoureux que je déroule comme un ruban dans le vent. Je redeviens l’enfant nu qui contemple : la force et la beauté de ceux qui ne sont plus mes proies, mais les témoins qui restituent ma part manquante - moi, l’animal humain. »

Après plus de trente ans de voyages à travers la planète, l’artiste revient explorer les fantasmes qui ont inspiré son inlassable recherche de beauté et d’exotisme. Guidé avant tout par son émotion, il capte la part d’imaginaire qui se cache dans les plis de la réalité et de ses images. Avec les années, il met au point une technique de prise de vue qui donne à ses silhouettes le flou des souvenirs et des pensées vagabondes, et à ses photographies une texture picturale.

Né en 1968 à Paris, François Fontaine a étudié l’histoire de l’art avant de se consacrer à sa passion des voyages et de la photographie. Il sillonne l’Asie du Sud-Est, puis vit en Espagne, part en Chine, en Inde, au Japon et fait le tour du monde en passant par l’Île de Pâques. De longues séries thématiques aux titres plus poétiques que documentaires ponctuent son parcours : Poésie urbaine, Les Fleurs de la nuit, Au fil du Mékong, Lost in China, Silenzio ! Mémoires de cinéma, Rêve d’Orient et Supernature.

Amour naturel

« J’ai peur des Animaux, mais j’ai besoin d’eux. Ils sont la chair et le sang, ma force et mon espérance. Je fabrique des armes pour les combattre et me nourrir. Du soleil à la nuit, je mène ma guerre, mesurant à chaque fois ma puissance et mes fragilités. Nous sommes de la même terre, violente. Sans le savoir encore nous tissons notre lien, partageant les orages, les ténèbres et parfois les accalmies. Il m’arrive de les dessiner sur la pierre pour raconter notre histoire : nous sommes frères de sauvagerie.

Je construis des murailles, bâtis des cités, des capitales. Je règne désormais sur la nature dont je tire profit. Mon intelligence sert mes intérêts, les machines me protègent, je suis devenu un homme moderne qui a vaincu ses démons. Je ne crains ni l’obscurité ni les Animaux que je domine, exploite, transforme. Je me crois libre, affranchi, courant toujours plus vite vers les lumières de l’avenir, oubliant mon territoire primitif. Ma conquête technologique est supérieure à la conquête du cœur, j’ai perdu une part de moi, ma solitude est souvent grande.

C’est en songe que mes frères sauvages surgissent et me ramènent au feu et au sel de ma terre. Songe multicolore et flou, sublime et irréel, où l’attente succède à l’élan, le silence à la fureur, le désir au repos, l’aube au crépuscule. Songe poétique et amoureux que je déroule comme un ruban dans le vent. Je redeviens l’enfant nu qui contemple : la force et la beauté de ceux qui ne sont plus mes proies, mais les témoins qui restituent ma part manquante - moi, l’animal humain. »

Nina Bouraoui


SUPERNATURE
François Fontaine
Du 12 mai au 11 septembre 2017

Hôtel Jules & Jim
11, rue des Gravillers, 75003 Paris
www.hoteljulesetjum.com

instagram       facebook

Contact Presse
Détaché de Presse
Julien Verry
attache@detachedepresse.com
06 43 10 32 08