François Fontaine

Cosmos

EN

« We dream of a journey through the universe. But is the universe then not in us? » (Novalis)

In the last scene of Pier Paolo Pasolini's movie « Theorem », a mystical and metaphysical film, the manager of a Milanese factory takes his clothes off in a train station and runs naked in a desert. This man, yearning for freedom and the absolute, seeks to escape an anxiogenic urban society that alienates and enstranges him from his ideal. By escaping in this infinite desert, he regains his individuality and his part of eternity.

Contemporary man, hemmed in by the chaotic world in which he evolves, turns his gaze towards the unknown and the elsewhere. He is attracted by space – this infinite horizon – and dreams since the dawn of time to travel through the universe. He is like Pasolini's character, in an unquenchable quest for freedom and spirituality, his gaze turned towards someplace else.

The series Cosmos shows men and women seeking to escape from reality, to project themselves into a different world where they can dream, into a fascinating and faraway imaginary world.

This series shows solitary beings moving through enigmatic and fictional sets related to the cosmos, this orderly world in contrast to chaos.  They are looking for something else, with fascination they watch the sky and the stars and travel through space. They wander through a strange and wild nature, which resonates like a far and lost Eden on earth they hope to find on another planet.

The series Cosmos is an invitation to an « extraordinary journey» in a fantastic and dreamlike world. These photographs, which were not digitaly retouched, were shot from projected documentary and feature films with a Leica digital camera.

François Fontaine

FR

« Nous rêvons de voyager à travers l'univers ; l'univers n'est-il donc pas en nous ? » (Novalis)

 

Dans la dernière scène du film Théorème de Pier Paolo Pasolini, film mystique et métaphysique, le directeur d’une usine milanaise se déshabille dans une gare puis court nu dans le désert. Cet homme en quête de liberté et d’absolu cherche à échapper à une société urbaine anxiogène qui l’aliène et l’éloigne de son idéal. En s’évadant dans ce désert infini il retrouve son individualité et sa part d’éternité.

L’homme contemporain, trop à l’étroit dans le monde chaotique dans lequel il évolue, a le regard tourné vers l’ailleurs et l’inconnu. Il est attiré par l’espace -cet horizon infini- et rêve depuis la nuit des temps de voyager dans l’univers. Il est comme le personnage de Pasolini, dans une quête insatiable de liberté et de spiritualité, son regard tourné vers l’ailleurs.

La série Cosmos présente des hommes et des femmes qui cherchent à s’évader de la réalité pour se projeter dans un monde différent qui les fait rêver, dans un univers imaginaire et lointain qui les fascine.

Cette série montre des êtres solitaires qui évoluent dans des décors énigmatiques et fictionnels en relation avec le cosmos, ce monde ordonné qui s’oppose au chaos. Ils courent vers d’autres horizons, scrutent le ciel et les étoiles avec fascination et voyagent dans l’espace. Ils errent dans une nature étrange et sauvage comme un écho lointain à un éden terrestre disparu qu’ils espèrent retrouver sur une autre planète.

La série Cosmos est une invitation à un « voyage extraordinaire » dans un monde fantastique et onirique.

Ces photographies ont été réalisées sans retouche avec un appareil numérique Leica à partir de détails d’images projetées de films documentaires et de fiction.

François Fontaine

Contact us for prints, exhibitions, book orders and all other inquiries.