François Fontaine

Supernature

EN

Natural Love

I’m scared of Animals but I need them. They are flesh and blood. My strenght and hope. I build weapons to fight them and to nourish myself. From day to night I fight my war, all the time measuring my power and fragilities. We are from the same violent soil, weather the same storms. Sometimes I draw them on the rocks to tell our story : we are brothers of the wilderness.

I build walls, cities, capital. I’m reigning above nature, taking profit. My intelligence serves my interests, my machinery protects me. I became a modern man who is fighting his demons. I’m neither scared of darkness nor of the Animals which I dominate, exploit or tame. I feel free, and forget my primitive territory, as I’m running towards the light of the future. My technological achievements are superior to my emotional ones. I lost a part of myself. My solitude oftentimes is big.

It’s a dream where my wild brothers appear and bring me back to the fire and salt of my lands. A dream - colourful and blurry, sublime and unreal where silence follows storms, from dusk till dawn. A dream so poetic, it unfolds like a turban in the wind. I become again that naked child who admires : the strength and beauty of those who are not my pray any longer, but witnesses restituiting my missing part - me, the human animal.

Nina Bouraoui

FR

Amour Naturel

J’ai peur des Animaux, mais j’ai besoin d’eux. Ils sont la chair et le sang, ma force et mon espérance. Je fabrique des armes pour les combattre et me nourrir. Du soleil à la nuit, je mène ma guerre, mesurant à chaque fois ma puissance et mes fragilités. Nous sommes de la même terre, violente. Sans le savoir encore nous tissons notre lien, partageant les orages, les ténèbres et parfois les accalmies. Il m’arrive de les dessiner sur la pierre pour raconter notre histoire : nous sommes frères de sauvagerie.

Je construis des murailles, bâtis des cités, des capitales. Je règne désormais sur la nature dont je tire profit. Mon intelligence sert mes intérêts, les machines me protègent, je suis devenu un homme moderne qui a vaincu ses démons. Je ne crains ni l’obscurité ni les Animaux que je domine, exploite, transforme. Je me crois libre, affranchi, courant toujours plus vite vers les lumières de l’avenir, oubliant mon territoire primitif. Ma conquête technologique est supérieure à la conquête du cœur, j’ai perdu une part de moi, ma solitude est souvent grande.

C’est en songe que mes frères sauvages surgissent et me ramènent au feu et au sel de ma terre. Songe multicolore et flou, sublime et irréel, où l’attente succède à l’élan, le silence à la fureur, le désir au repos, l’aube au crépuscule. Songe poétique et amoureux que je déroule comme un ruban dans le vent. Je redeviens l’enfant nu qui contemple : la force et la beauté de ceux qui ne sont plus mes proies, mais les témoins qui restituent ma part manquante - moi, l’animal humain.

Nina Bouraoui

Contact us for prints, exhibitions, book orders and all other inquiries.